Le gouvernement français saisit l’ordre des gynécologues sur la polémique Maeva Ghennam

B9728223696Z.1_20210907151111_000+G90ISFF1I.1-0
Capture d’écran Instagram

Ce lundi, une lettre de la ministre française de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a été dévoilée par Télé-Loisirs. Elle est datée du 4 septembre et évoque l’affaire Maeva Ghennam. La semaine dernière, cette influenceuse a provoqué un tollé en invitant ses abonnées Instagram à subir une intervention permettant d’avoir le vagin d’une fille de 12 ans. Pour le gouvernement français, cela a été trop loin, d’où cet appel adressé directement à la présidente du collège national des gynécologues et obstétriciens français, Joëlle Belaisch-Allart.

Un avis demandé face aux conséquences de la polémique

Dans cette lettre, la ministre s’inquiète de l’écho de cette vidéo « partagée et vue des millions de fois sur les réseaux sociaux ». « Je m'interroge sur le fait de promouvoir des pratiques chirurgicales spécifiques et non prouvées par des études scientifiques », fait-elle savoir, tout en rappelant que « les gynécologues sont engagés pour défendre les droits des femmes et les protéger ». « Je souhaite connaître votre position sur cet enjeu fondamental, au vu du nombre de personnes y ayant accès », conclut Marlène Schiappa.

Outre la ministre, les propos de Maeva Ghennam ont été condamnés par plusieurs personnalités, à l’instar du rappeur Booba et de la journaliste Charlotte Namura-Guizonne. Face à la polémique, l’influenceuse est revenue sur ses propos, affirmant qu’elle s’était mal exprimée et qu’elle n’évoquait non pas le vagin en tant que tel mais une épilation du maillot. « Je n’ai pas fait refaire mon vagin. Je n’ai fait aucune chirurgie esthétique », ajoute-elle.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.

  • Il est encore temps de semer

    Shutterstock

    Que vous ayez un potager ou un balcon, il est toujours possible de semer quelques légumes pour l’hiver : à vous ensuite la salade de blé et la frisée aux lardons.