«On arrête, c’est infernal!»: Didier Raoult remballe un journaliste en direct (vidéo)

belgaimage-180848290-full
MAXPPP

Personnage controversé de la crise sanitaire, le professeur Didier Raoult était l’invité, mercredi soir, du 19/20 de la chaîne Provence Alpes (France 3). Le scientifique intervenait en duplex, mais l’échange entre le présentateur de l’émission Olivier Gerbi et le professeur Raoult a tourné court.

Pour lancer son invité, Olivier Gerbi lui a demandé s’il avait entendu les propos d’Emmanuel Macron à son égard, lorsque ce dernier était en déplacement à Marseille. « Il s’est demandé si vous n’aviez pas, peut-être, pu créer des phénomènes de rejet de la vaccination contre le Covid-19 », avance le présentateur, directement interrompu par Didier Raoult : « Non, mais vous êtes tordu ! Monsieur, vous êtes tordu ! Le président a commencé par dire qu’il avait de l’estime pour mon travail scientifique ». « Vous faites comme d’habitude et on va s’arrêter tout de suite ! », continue le professeur marseillais, reprochant à Olivier Gerbi d’« essayer de jeter de l’huile sur le feu ». « Je ne joue pas à ce jeu ! […] Vos cancanages, ça ne m’intéresse pas », lance-t-il encore, réclamant « une question intelligente » à laquelle, là, il serait disposé à répondre.

Alors Olivier Gerbi demande à son invité s’il conseille aux Français de se faire vacciner. Il n’en fallait pas plus pour à nouveau faire sortir Didier Raoult de ses gonds. « Non, mais attendez, ce n’est pas à moi de décider de la politique vaccinale ! », s’emporte-t-il alors que le présentateur réitère sa question autrement : « Mais en tant que médecin, quel est votre conseil ? ». « Mais vous me laissez parler, oui ou non ? Ça suffit ! Vous m’avez posé une question, laissez-moi répondre ! Arrêtez de m’ennuyer. Mais c’est infernal ! », s’énerve le professeur, avant de définitivement mettre fin à l’entretien : « On s’arrête ! Il faut poser des questions simples et me laisser répondre. Maintenant, je ne vous réponds plus ! Quand vous me poserez des questions sérieuses et que vous me laisserez le temps de répondre, je vous répondrai ! ».

Un échange houleux qui n’a pas été très productif donc...

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?