Notre nourriture contaminée

L’analyse des moules que nous mangeons révèle une présence constante de microplastiques. Cette pollution d’origine humaine a désormais contaminé toute la chaîne alimentaire et constitue une menace pour la santé. Faute de normes, pas de contrôles de l’Afsca au programme!
L’analyse des moules que nous mangeons révèle une présence constante de microplastiques. Cette pollution d’origine humaine a désormais contaminé toute la chaîne alimentaire et constitue une menace pour la santé. Faute de normes, pas de contrôles de l’Afsca au programme! - BelgaImage

Depuis janvier de cette année, l’Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) a demandé aux Belges de ramener en magasin près de 300 produits alimentaires impropres à la consommation ! On se dirige vers une année record en la matière, notamment à cause d’une large contamination par de l’oxyde d’éthylène, un produit phytopharmaceutique potentiellement cancérigène, interdit en Europe mais présent dans des graines de sésame en provenance d’Inde et d’autres matières premières utilisées dans une foule de produits alimentaires (des glaces, par exemple). La moitié des...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?