DALS : Aurélie Pons chute lourdement durant sa prestation (vidéo)

Aurélie Pons chute lourdement.
Aurélie Pons chute lourdement. - Capture d’écran TF1

Aurélie Pons, l’une des actrices de la série « Ici tout commence », participait pour la première fois ce vendredi à l’émission « Danse avec les stars ». Et elle se souviendra de cette première fois.

Pour leurs premiers pas sur le célèbre parquet de l’émission, la comédienne de 25 ans et son partenaire Adrien Caby avaient imaginé chorégraphie sur l’air de « 7 rings » d’Ariana Grande.

Un tango argentin que le duo exécutait très bien jusqu’à ce qu’Aurélie Pons se prenne les pieds dans le décor et chute inévitablement quelques secondes avant la fin de la danse. La stabilité de son partenaire lui a heureusement permis de se relever rapidement sans perdre le sourire.

Un professionnalisme en toute circonstance qui aura permis au duo d’obtenir des notes entre 6 et 7 sur 10 du jury, et par la suite d’être repêché.

Les internautes réagissent

De leur côté, les internautes n’ont pas manqué de réagir à la chute de la candidate.

« Une ouverture à tomber par terre », « Quand Aurélie Pons trop le parquet … », peut-on lire sur les réseaux sociaux.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?