Le poulain de Merkel, Armin Laschet, commet une bourde en votant (photo)

belgaimage-182079725-full
BelgaImage

Ce dimanche, les Allemands élisent leurs députés au Bundestag, la Chambre basse du Parlement, qui désigneront ensuite à leur tour le nouveau chancelier. Comme prévu, Armin Laschet, leader de la CDU, le parti d’Angela Merkel, s’est rendu à Aix-la-Chapelle, sa ville natale, pour aller voter. Mais au moment de sortir de l’isoloir, un détail cloche et attire tout de suite l’attention : le bulletin de vote du chef de file des conservateurs est mal replié.

De fait, lorsqu’il a placé le papier dans l’urne, tout le monde a pu voir pour son contenu. Sans surprise, il a coché les deux cases de la CDU. Cela peut prêter à sourire sauf qu’en réalité, l’affaire pourrait s’avérer sérieuse. La législation allemande stipule bien que les bulletins ne sont recevables que s’ils restent secrets. Or ce n’était pas le cas ici. L’électeur doit « plier son bulletin de telle sorte que son vote ne soit pas reconnaissable », précise d’ailleurs la loi.

Ce n’est pas la première fois qu’Armin Laschet, dont la famille paternelle vient de la province de Liège, se fait remarquer après avoir commis une bourde. En juillet dernier, il avait été aperçu en train de rigoler pendant un discours sur les ravages causés par les inondations qui ont causé près de 180 morts. A l’époque, son parti était en tête des sondages. Aujourd’hui, les socio-démocrates sont donnés vainqueurs, même si la formation d’une nouvelle coalition pourrait être difficile.