À la télé ce soir: «Les invisibles» et un documentaire sur «Mom, I’m fine»

BELGAIMAGE-152124546
BelgaImage

Envie d’une soirée agréable devant la télévision en ce début de semaine ? Suivez les conseils du Soir Mag !

Les invisibles, à 20h43 sur La Une

Elles sont des dizaines, d'âge mûr, passées par la rue, la prison, accueillies à l'Envol, un centre de jour pour femmes SDF, qu'une mairie du Nord veut fermer. Audrey, Hélène, Manu, les travailleuses sociales du Centre, veulent rapidement leur trouver du travail, quitte à mentir et à user de subterfuges...

Mom, I’m fine, à 22h sur Club RTL

Jonathan revient sur l'origine de son concept "Mom, I'm fine". En 2016, le jeune Belge décide de tout plaquer pour faire le tour du monde. Deux ans plus tard, il se lance pour défi d'accrocher une bâche "Mom, I'm fine" de 10 mètres de long au sommet de l'Atomium. Lors de son voyage, Jonathan a rencontré Martin Solveig, Ronaldinho ou encore Cristiano Ronaldo.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Un condé, à 20h55 sur Arte - Trois étoiles

d’Yves Boisset (1970)

Les débuts de la grande période dénonciatrice du futur auteur de « L’attentat », « R.A.S. », « Le juge Fayard dit le Shérif », « La femme flic » et « Canicule ». Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Raymond Marcellin, tenta en vain d’interdire en France ce polar d’une rare violence intellectuelle. Sans doute le plus grand rôle de Michel Bouquet qui va sur ses 96 ans.

Le brio, à 22h25 sur La Une - Trois étoiles

d’Yvan Attal (2017)

Après un « Do Not Disturb » complètement raté et un « Ils sont partout » rédempteur, le natif de Tel-Aviv fait totalement mouche avec cette comédie dans le parfait air du temps, où Daniel Auteuil et la chanteuse Camélia Jordana – élue au César du meilleur espoir féminin – jouent en parfaite complicité. Le titre a aussi été nominé dans les catégories du meilleur film et du meilleur acteur, récompenses finalement respectivement attribuées à « 120 battements par minute » de Robin Campillo et à Swann Arlaud, dans le « Petit paysan » de Hubert Charuel.

Largo Winch, à 20h sur Club RTL - Deux étoiles

de Jérôme Salle (2008)

La première adaptation plus que convenable de la BD de notre compatriote Jean Van Hamme, coscénarisée par Julien Rappeneau, le fils de Jean-Paul. Malgré la réussite du numéro deux, meilleur encore, il n’y a pas de numéro trois en vue. Dommage…

Spider-Man : Homecoming, à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

de Jon Watts (2017)

Frôlant les 900 millions de recettes pour un budget cinq fois inférieur, ce nouveau « reboot » semble cette fois rentable, trois suites figurant d’ailleurs au planning des studios Marvel et Columbia réunis. Les côtés sombre et romantique des deux séries précédentes s’estompent au profit de la dérision et du pur « fun ». Bref, dans le sillage amorcé par « Les gardiens de la galaxie », ce qui n’est pas vraiment plus mal.

Nos souvenirs, à 22h35 sur Club RTL - Deux étoiles

de Gus Van Sant (2015)

Dévoilé sur la Croisette derrière le titre « La forêt des songes », le film fut carrément houspillé, principalement en raison d’un portrait jugé caricatural des légendes nippones. Dommage, car si la mise en route est un peu laborieuse et surtout très sombre, le récit gagne ensuite, et de façon peu discutable, en intensité et émotion.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?