Malaise sur France Inter: Sonia Devillers fait un lapsus gênant pendant sa chronique sur Bernard Tapie

2021-10-04 15_51_16-Sonia Devillers très gênée par son lapsus sur le passé judic
Capture d’écran

Comme tous les matins de la semaine, la journaliste Sonia Devillers présentait sa chronique dans le 7-9 de France Inter. Et logiquement, suite au décès de l’homme d’affaires Bernard Tapie, elle a consacré son intervention à ce dernier. La chroniqueuse s’est attardée sur les relations entre Bernard Tapie et le monde de la presse.

Elle est entre autres revenue sur l’investissement de Français de 78 ans dans le groupe La Provence, qui édite le journal du même nom. Sonia Devillers a alors abordé une éventuelle offre de rachat de La Provence auprès de la famille de Bernard Tapie, et a entamé une phrase de la sorte : « Jusqu’à prison… euh jusqu’à présent, aïe aïe aïe ». Un lapsus gênant, quand on sait que Bernard Tapie a eu des démêlés avec la justice durant sa vie, et qu’il a même passé six mois en détention pour une affaire de corruption.

Le lapsus a provoqué un moment de gêne dans le studio, malgré quelques rires. Embarrassée, Sonia Devillers a néanmoins poursuivi sa chronique. Et a été remerciée avec humour pour son « joli lapsus » par le présentateur de la matinale, Nicolas Demorand. Une séquence épinglée par Télé Loisirs, à voir ici.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.