Son refuge belge, entre amis

Tapie, plus roublard que jamais, flaire le bon coup en rachetant Donnay, la marque de raquettes qui équipait Björn Borg.
Tapie, plus roublard que jamais, flaire le bon coup en rachetant Donnay, la marque de raquettes qui équipait Björn Borg. - BelgaImage

L’homme aux mille vies » ne tenait pas en place. Et de temps en temps, il franchissait la frontière franco-belge, trouvant ici quelques amis et/ou associés. De son ascension dans les années 80 au traitement de la dernière chance, dans une clinique de Louvain pour y suivre un protocole expérimental, il gardait des liens forts avec la Belgique. Elle fut – selon les cas – sa base arrière, voire son éventuelle sortie de secours face aux enquêtes du fisc français, ou plus simplement le pays où sa nature trouvait à s’exprimer. Comme en France, il fait autorité. Comme à Marseille, sa fibre...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète