Bernard Tapie et la Belgique: une longue histoire

Self-made-man charismatique, le jeune entrepreneur rachète des entreprises en difficulté, façonnant sa légende.
Self-made-man charismatique, le jeune entrepreneur rachète des entreprises en difficulté, façonnant sa légende. - BelgaImage

Son sport, c’était la contradiction. Toujours charismatique, habile stratège, parfois gonflé, il suscita bien des sentiments… sauf l’indifférence ! Les dernières fois qu’on l’a vu en 2021, affaibli mais tenace, face à Audrey Crespo-Mara, Gilles Bouleau ou Laurent Delahousse, Bernard Tapie se rebellait : « Même avec le pire des cancers, on n’est jamais foutu ». Il martelait : « Il faut se battre. » Il avait même confirmé sa participation au prochain film de Claude Lelouch. Tapie avait la rage de vivre. La vie, cette impolie, ne lui...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète