Le nouveau Superman sera bisexuel dans la prochaine BD

Capture d’écran
Capture d’écran

Après le coming-out de Robin, l’acolyte de Batman en août dernier, c’est au tour du fils de Superman de dévoiler son orientation sexuelle. Le fils de Clark Kent dans le nouveau Superman va tomber amoureux d’un homme. Selon la maison d’édition DC Comics, de la filiale Warner Bros, il a assumera son « identité bisexuelle ».

La nouvelle bande dessinée doit sortir en novembre. L’auteur de la BD, Tom Taylor a déclaré dans un communiqué : « J’ai toujours dit que chacun avait besoin de héros et avait le droit de se représenter dans ces héros ». En plus de ce communiqué, l’auteur a partagé une illustration de Jon Kent, fils de Clark Kent, en train d’embrasser un jeune homme sur la bouche. Il s’agit du journaliste, Jay Nakamura. L’auteur ajoute : « Le symbole de Superman a toujours été l’espoir, la vérité et la justice. Aujourd’hui, ce symbole est quelque chose de plus (et) davantage de gens peuvent se reconnaître dans le super-héros le plus puissant de la bande dessinée  ».

En août dernier, le numéro de Superman développait l’amitié qui se liait entre Jon Kent et le journaliste Jay Nakamura. C’est donc dans le prochain numéro que cette relation va évoluer vers des sentiments amoureux. La rumeur d’un « Superman gay » avait déjà circulé pendant l’été. La maison d’édition souhaite voir ses personnages évoluer en même temps que la société.

La saga Aquaman a aussi vu des changements dans ses personnages cet été en ayant un super-héros noir gay. Les motivations des super-héros aussi évoluent. Le fils de Clark Kent s’implique dans des luttes contre les injustices sociales mais aussi contre le dérèglement climatique ou bien la crise des réfugiés.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?