La vérité derrière la photo de «l’araignée géante» qui fait le tour de la Toile

B9728657903Z.1_20211014172116_000+GMRJ4RGUM.1-0
Capture d’écran Twitter

Depuis plusieurs jours, une photo tourne sur les réseaux sociaux. Les internautes s’émeuvent de l’une des dix photos primées lors du concours Wildlife Photographer of the Year 2021, celle d’une araignée sur un mur. Sa spécificité: l’araignée apparaît gigantesque, recouvrant une bonne partie du mur visible. Evidemment, certains se sont montrés choqués de voir une telle bête, même s’ils n’ont pas remarqué un détail.

Un « monstre » ?

La photo est l’œuvre du photographe animalier israélo-canadien Gil Wizen. Un jour, il s’aperçoit que de toutes petites araignées se dirigent toutes vers un seul endroit. Il regarde sous le lit et qu’est-ce qu’il voit : la mère, qui veille au grain sur la grande famille qui ressemble à une constellation de minuscules points noirs. Gil Wizen n’hésite pas à prendre une photo pour immortaliser la scène.

Après la remise de son prix, la photo est largement diffusée sur les réseaux sociaux et en commentaires, des personnes se demandent comment le photographe peut encore vivre dans une maison où se terre ce « monstre » et louent son calme pour avoir osé prendre ce cliché. Mais tous ces internautes ont quelque peu oublié de lire la légende : l’araignée est sous le lit. Donc ce qu’ils voient, ce n’est pas une pièce vide avec une araignée faisant tout un mur, mais un animal qui fait à peu près la taille d’une main (ce qui est déjà pas mal cela dit). Il ne s’agit donc pas d’un « monstre » aussi impressionnant que cela, mais l’illusion d’optique crée ce sentiment. D’où le prix.