Accueil Actu Soirmag

En Angleterre, un homme découvre que sa maison a été vendue sans son accord

Des fraudeurs auraient réussi à revendre la maison d’un révérend, Mike Hall, victime d’une usurpation d’identité.

Temps de lecture: 2 min

C’est une enquête pas comme les autres sur laquelle la BBC s’est lancée. Le Britannique Mike Hall est tout simplement au centre d’une histoire rocambolesque mais pourtant vraie, qui lui a coûté sa maison.

Après avoir reçu un appel de ses voisins de Luton, indiquant la présence d’un individu chez lui, Mike Hall est stupéfait, confie BFMTV. Il apprend que quelqu’un a été aperçu chez lui. L’homme travaille dans le nord du Pays de Galles et n’est donc pas dans la ville à ce moment-là. Le 21 août, il rentre à Luton et constate de ses propres yeux le problème.

Il y a bel et bien quelqu’un qui vit là. La personne est même en train de faire des travaux. En plus, sa clef ne fonctionne plus et il ne reste plus de meubles ni de rideaux. Mike Hall finit par rentrer en contact avec le soi-disant propriétaire, qui lui montre l’acte officiel de propriété.

Ouverture d’une enquête

Mike Hall a été contraint de quitter les lieux, après avoir appelé la police. En effet, aucune infraction pénale n’a été commise. L’homme va par la suite porter plainte et fait immédiatement appel à des avocats. Le constat est clair : la maison a bel et bien été vendue officiellement pour la somme de 131.000 livres (154.000 euros).

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une