Camille Lellouche a été victime de violences conjugales: elle le dévoile dans un documentaire qui sera diffusé sur Canal +

« Camille Lellouche : authentique » est le titre du documentaire retraçant la vie de l’humoriste française. Il sortira en deuxième partie de soirée le 19 novembre sur Canal +, relatent nos confrères de Pure People.

Dans ce documentaire, la jeune femme met par moments de côté l’humour pour être plus sérieuse. Elle y révèle d’ailleurs un moment difficile de sa vie. À l’âge de 19 ans, elle a souffert de violences conjugales. «  J’ai confiance en moi, je me sens belle. Je me sentais intelligente. Et je rencontre cette personne. Il est beau, intelligent, charismatique. Il a tout. C’est le gars. C’est au bout de trois mois que c’est parti en cacahuète  », raconte-t-elle.

Isopix
Isopix

Les violences ont commencé après une grosse dispute. «  J’étais en vexation ultime. Je suis sortie pour ne pas pleurer devant lui pendant 10 ou 15 minutes. Quand je reviens, j’entends : ’Elle est où cette pute ?’. Il me met une gifle. Mais c’est tellement absurde, c’est un choc. Je lui dis : ’Toi tu me tapes ? ’Toi tu me tapes ?’ (…) C’est terminé, tu n’entendras plus jamais parler de moi. Tu me dégoûtes  », poursuit-elle.

Il faudra quelques mois à l’artiste pour parvenir à s’arracher à l’emprise de cet homme. «  Ils ont tous la même technique : il m’embrasse les pieds, il pleure, il s’effondre, il me fait des lettres d’amour… Il me dit que ça ne lui est jamais arrivé. Sauf que les coups continuent de pleuvoir. »

Camille Lellouche est ensuite retournée vivre chez sa mère. Et elle a travaillé très dur afin de trouver le succès qu’elle rencontre en ce moment. Chanteuse aussi, elle a dernièrement sorti un titre avec Grand Corps Malade intitulé « Mais je t’aime ». Tout en douceur, le morceau a remporté la Victoire de la musique de la chanson originale.