Les chiens belges sur la trace d’Estelle Mouzin

Le corps d’Estelle Mouzin n’a toujours pas été retrouvé.
Le corps d’Estelle Mouzin n’a toujours pas été retrouvé. - BelgaImage

À l’arrière du fourgon de police, Devon pique un somme. Après un trajet éclair, Kris Cardoen coupe le moteur et descend pour réveiller son passager poilu, sans ménagement. Le froid est mordant en ce début novembre. L’inspecteur principal pousse Devon à l’extérieur. Nous sommes sur l’ancien domaine militaire de Neerhespen, près de Tirlemont. Cette base abrite désormais l’appui canin, la direction de la police fédérale en charge des opérations utilisant des chiens. C’est l’heure de l’exercice pour Devon, qui n’a rien d’un détenu. Ce springer anglais de quatre ans et demi et son maître-chien...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète