Zaz: «Je suis intolérante à l’intolérance»

Zaz a passé les vingt dernières années à se construire en tant qu’artiste et en tant que femme et puis, sans crier gare, le confinement lui est tombé dessus. Il faut croire que l’envie couvait en elle de changer de vie, de revoir ses fondamentaux, à l’aube d’une nouvelle histoire d’amour qui venait de faire d’elle une belle-maman. D’où ce cinquième album baptisé de son vrai nom, « Isa », et qu’elle décrit un peu comme la B.O. de sa vie, celle d’aujourd’hui et de demain, plus décidée que jamais à rester un être humain en construction.

...
Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète