Accueil Actu Télé

Le Meilleur Pâtissier: les candidats perplexes devant l’épreuve sensuelle de Mercotte (vidéo)

Le thème de la semaine était « 50 nuances de crème ».

Temps de lecture: 2 min

Cette semaine dans « Le Meilleur Pâtissier », la sensualité était mise à l’honneur avec le thème « 50 nuances de crème ». Et comme d’habitude, Mercotte a concocté une épreuve technique des plus compliquées pour les participants. Ils devaient réaliser, en duo, une « étreinte », un gâteau sensuel recouvert de fines plaques en chocolat et représentant un couple enlacé.

Tous les candidats avaient devant eux un patron en carton, représentant un des deux personnages du couple. Mais sans contexte et sans savoir à quoi devait ressembler le gâteau, les pâtissiers n’ont pas tous compris ce que représentait leur bout de carton. Directement, Paul-Henri a cru qu’il avait affaire à un pénis. Tandis qu’à côté, Marion était persuadée d’avoir devant elle la représentation d’une position du kamasutra. « Moi tout ce que je vois, c’est une forme phallique », s’est désolée Aya, qui ne voyait pas comment elle devait composer son gâteau. Dans le duo Maud-Marion, Marion a passé de longues minutes à tourner les patrons dans tous les sens : « C’est quoi ça, une foufoune ? Il lui fait sentir ses seins ? Ça m’étonnerait », s’est-elle interrogée.

Finalement, Paul-Henri et Alexandre ont réussi à monter une étreinte parfaite, après avoir trouvé comment assembler les deux morceaux de leur gâteau. Même chose pour Mohamed et Jérôme, qui ont remporté l’épreuve. Aya et Jérémy ont foiré leur assemblage, mais leurs pâtes feuilletées ont convaincu Mercotte et Cyril, au contraire de celles de Maud et Marion, qui n’avait pas vraiment reproduit une belle étreinte non plus.

Paul-Henri a eu droit au tablier bleu à la fin de la semaine, et Marion a quitté le concours.

Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une