Accueil Culture Musique

Viktor Lazlo: «Si je perds le Sud, je me perds»

Viktor Lazlo délaisse sa carrière d’écrivaine à succès pour revenir à la chanson et au premier chapitre de sa vie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Les années passent et sa carrière d’écrivaine va florissante. Au point que certains en oublieraient presque que Viktor Lazlo est aussi une chanteuse. D’où cet album comme une piqûre de rappel. Histoire de nous faire savoir que, quoi qu’il advienne, la sexy sexa n’a pas plus l’intention de perdre le Nord que ses « Suds ». Sans lesquels elle ne serait pas tout à fait une autre, pas tout à fait la même.

Cet album sonne comme un retour à vos origines et aux rythmes venus des « Suds », mais les avez-vous jamais mis de côté ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Musique

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs