Accueil Actu Soirmag

Avec une carte dessinée de mémoire, un Chinois retrouve sa maman 30 ans après avoir été kidnappé

L’homme a dessiné, sur base de ses souvenirs, une carte de la ville où il vivait avant son kidnapping, et cela lui a permis de retrouver sa mère biologique.

Temps de lecture: 2 min

C’est ce que l’on peut appeler un miracle de Noël. Li Jingwei, kidnappé à l’âge de 4 ans, vient de retrouver sa mère biologique, 30 ans plus tard. Et tout cela grâce à un dessin.

Le 24 décembre dernier, le trentenaire chinois a publié sur un réseau social une carte dessinée à la main, réalisée sur base des souvenirs qu’il avait encore de son village natal. Li Jingwei a redessiné tout ce dont il se souvenait : des rues, une forêt, une école, un étang, etc. En partageant son dessin, son but était de retrouver le nom de cette ville où il a vécu les quatre premières années de sa vie, avant d’être kidnappé et revendu à une autre famille bien loin de là. « Je suis un enfant qui cherche à retrouver sa maison. J’ai été emmené au Henan par un voisin chauve vers 1989, quand j’avais environ quatre ans », écrivait-il sous sa publication.

Et bingo ! En voyant la carte, une unité de police a reconnu un petit village du sud-ouest de la province du Yunnan, où une femme avait en effet perdu son petit garçon il y a trente ans. Ce premier janvier, Li Jingwei a rejoint cette dame, qui est donc bien sa maman selon les tests ADN.

Le trentenaire a publié sur internet des images de leurs retrouvailles, riches en émotions. « Trente-trois ans d’attente, d’innombrables nuits de désir, et enfin une carte dessinée à la main de mémoire, voici le moment de libération parfait », a-t-il commenté, alors qu’on le voit prendre sa mère dans les bras.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une