Accueil Auto - moto

SsangYong Korando e-Motion: un sérieux outsider

Aujourd’hui, les Coréens de chez Kia et Hyundai fabriquent d’excellentes voitures qui sont, parfois, même meilleures que les ténors européens. De son côté, un autre constructeur coréen, SsangYong, poursuit sa montée en puissance avec son premier modèle électrique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Loin des projecteurs, SsangYong continue à améliorer ses modèles à pas de géant. En l’espace de 10 ans, le coréen a réalisé des progrès considérables pour plaire aux Européens. Renouvelé en 2019 avec ses motorisations essence et diesel, le Korando est un SUV familial de taille moyenne (4,46 mètres de long). En 2021, il débarque dans une version électrique e-Motion qui garde les bons ingrédients des modèles thermiques : un habitacle soigné, un équipement à la page, un espace aux places arrière royal, un beau coffre (dont le volume reste ici à 551 litres) et, surtout, un comportement routier à la hauteur de ce qu’attendent les Européens.

La batterie de 62 kWh, positionnée dans le plancher, bonifie encore son comportement, bien que le Korando ne soit pas une ballerine (près de 1,8 tonne). SsangYong annonce jusqu’à 474 km d’autonomie en ville et 340 km en conduite mixte. Au terme de notre essai, qui comprenait près de 50 % d’autoroutes, nous avons réussi à atteindre les 310 km : le constat est donc plutôt positif.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Auto - moto

Nouveau Kia Sportage: il soigne son look

Pour sa cinquième génération, le nouveau Sportage affirme plus que jamais les points forts de la marque que sont le design et l’électrification tous azimuts.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs