Accueil Actu Soirmag

Les excuses de Boris Johnson déjà détournées par les internautes

Mercredi 12 janvier, le Premier ministre britannique s’est exprimé à propos des fêtes qui ont eu lieu alors que l’Angleterre était en plein confinement.

Temps de lecture: 2 min

Les excuses du Premier ministre britannique ont laissé beaucoup de personnes incrédules mercredi dernier. Acculé de toutes parts, Boris Johnson a finalement présenté ses « excuses » pour avoir participé à une fête dans les jardins de Downing Street en 2020 alors que le pays était confiné. Durant cette période, seules deux personnes pouvaient se retrouver à l’extérieur et les adieux aux personnes mourantes étaient impossibles. L’Angleterre traversait les premiers pics de la crise sanitaire.

Depuis les révélations de ces fêtes bien arrosées, l’opposition demande la démission du Premier ministre. Dans ses excuses, le Premier ministre explique qu’il n’a été présent que pendant 25 minutes à cette soirée, pensant que l’événement était une réunion de travail : « Le numéro 10 est un grand département avec le jardin comme extension du bureau – qui a été constamment utilisé en raison du rôle de l’air frais dans l’arrêt du virus. Et quand je suis entré dans ce jardin juste après six heures le 20 mai 2020, pour remercier des groupes de personnel avant de retourner dans mon bureau 25 minutes plus tard pour continuer à travailler, j’ai cru implicitement qu’il s’agissait d’un événement de travail ».

Les internautes ont rebondi à cette justification de la part de Boris Johnson. Certains rappellent aussi que des mails ont bien été envoyés pour inviter une trentaine de personnes et de ramener des boissons. Le chef de l’opposition, Keir Starmer a estimé que la défense du Premier ministre était « ridicule » et « insultante », un avis qui semble être partagé par de nombreux Britanniques. Depuis les révélations de ces fêtes illégales, des comptes Twitter commencent à se dédier entièrement au suivi de l’enquête mais aussi aux railleries autour des défenses des membres du gouvernement.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une