Accueil Actu Stars

L’actrice Laëtitia Milot salue les annonces faites sur l’endométriose

L’actrice est marraine de l’association EndoFrance et est elle-même atteinte d’endométriose.

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel Macron a annoncé cette semaine vouloir mettre en place un plan d’action pour aider à la recherche et à la prise en charge de l’endométriose. Sur le plateau de BFMTV, la comédienne Laëtitia Milot était invitée pour réagir en tant que marraine de l’association française EndoFrance.

L’actrice s’est réjouie de ces annonces et déclarait : « Tout ça démontre la volonté des pouvoirs publics d’agir en faveur de l’endométriose. C’est important, c’est devenu une cause nationale aujourd’hui, et ça pour nous c’est une première victoire ». Laëtitia Milot est aussi venue témoigner des autres femmes devant leur télévision au moment de l’annonce, qui ont été très touchées aussi par cette démarche. « Oui, il y a encore du travail, mais pour nous c’est une reconnaissance morale, pour les femmes qui souffrent. Là, on a l’impression d’être prises en compte dans la souffrance », ajoute-t-elle.

Une maladie méconnue

En France et en Belgique, l’endométriose touche une femme sur dix. Maladie invisible elle peut provoquer d’importantes douleurs durant le cycle menstruel, elle est aussi à l’origine de nombreux cas d’infertilité. Découverte en 1860, la maladie est encore très méconnue. Pour le moment, la maladie provoque ses effets à cause de cellules utérines qui se situent en dehors de l’utérus.

Laëtitia Milot est aussi revenue sur l’incidence de la maladie sur sa vie. L’actrice a en effet subi plusieurs opérations pour retirer ces cellules utérines. « J’ai risqué ma vie aussi parce que j’ai risqué une occlusion intestinale il y a quelques années à cause de l’endométriose, donc c’est très important pour la génération future, qu’elle n’ait pas à connaître ce genre de situation », explique-t-elle.

La marraine d’EndoFrance a témoigné des obstacles que représente cette maladie pour avoir des enfants. Laëtitia Milot confie avoir mis dix ans pour avoir sa fille et ajoute que « cette maladie a gagné sur (son) combat d’un deuxième enfant ».

Il a tout de même été rappelé que pour le moment, les annonces faites par Emmanuel Macron cette semaine n’ont pas encore été suivie de l’annonce d’un budget ou bien d’un calendrier.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une