Accueil Actu Télé

Eurovision: la Russie exclue, les organisateurs s’expliquent

La Russie a remporté une seule fois ce concours, en 2008 avec « Believe », chanté en anglais par Dima Bilan. La deuxième fois, ce ne sera pas pour 2022 !

Temps de lecture: 3 min

Russie zéro point ! Elle ne pourra pas participer cette année au concours de l’Eurovision de la chanson, son organisateur craignant pour la réputation de l’un des événements culturels les plus populaires d’Europe, après l’invasion de l’Ukraine par Moscou.

« Dans le contexte de la crise sans précédent qui se déroule aujourd’hui en Ukraine, l’on pouvait craindre qu’une participation russe cette année ne jette le discrédit sur le Concours. Avant de prendre sa décision, l’UER a pris le temps de mener une large consultation auprès de ses membres », souligne dans un communiqué publié vendredi l’Union Européenne de Radio-Télévision (UER).

Une seule victoire pour la Russie

La Russie avait remporté une seule fois ce concours, en 2008 avec « Believe », chanté en anglais par Dima Bilan.

L’Ukraine elle a gagné deux fois en 2004 et 2016. Cette année-là avec la chanson « 1944 » dont les paroles aujourd’hui résonnent presque comme une prémonition, après l’invasion du pays par les troupes russes.

« Quand les étrangers arrivent, ils viennent chez toi, ils vous tuent tous et ils disent nous ne sommes pas coupables, pas coupables », chantait alors Jamala, deux ans après l’annexion de la Crimée par Vladimir Poutine et l’éclatement du conflit avec les séparatistes pro-russes à l’est du pays.

Cette fois-ci non seulement aucun artiste représentant la Russie ne pourra participer à cet événement populaire, diffusé en direct sur toutes les chaînes publiques de télévision du continent européen et qui a pris une dimension culte, mais ce pays ne pourra pas voter pour les autres prestations.

La Russie « est complètement exclue de tout l’événement » qui rassemble des dizaines de millions de spectateurs chaque année, a dit un porte-parole de l’UER interrogé par l’AFP.

Le pays -et ceux qui soutiennent publiquement la décision du président Poutine- doit faire face à des annulations en cascade d’événements sportifs ou culturels.

Rendez-vous en Italie

« Nous restons déterminés à protéger les valeurs d’un concours culturel qui favorise les échanges internationaux et la compréhension mutuelle, rassemble les publics, célèbre la diversité à travers la musique et unit toute l’Europe sur une même scène de spectacle », souligne encore l’UER, qui rassemble de nombreux organismes de radio-télévision publique et sert un public potentiel d’un milliard de personnes.

L’Italie accueillera la 66e édition de ce concours après la victoire des rockeurs italiens vêtus de cuir, Maneskin, l’année dernière à Rotterdam.

Ce sera la troisième édition italienne d’Eurovision, après Naples en 1965 et Rome en 1991.

La finale se déroulera le samedi 14 mai au PalaOlimpico, l’un des plus grands stades couverts d’Italie. Quant aux deux demi-finales, elles auront lieu les 10 et 12 mai.

En 2021, près de 190 millions de personnes ont suivi le concours à la télévision et sur internet.

Football, Formule 1, sports olympiques, tour à tour les événements prévus cette année en Russie ont été soit annulés soit rapatriés dans un autre pays.

Le célèbre chef d’orchestre russe Valéry Guerguiev, réputé proche du président russe, s’est vu déprogrammé à Prague et remplacé au Carnegie Hall de New York.

Et en Lettonie, le groupe renommé de rock BrainStorm a annulé sa tournée en Russie.

A lire aussi…

> Sean Penn en Ukraine en pleine invasion russe

> La publication de l’Ukraine qui fait réagir, juste après son invasion

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une