Accueil Soirmag Royal

Ça se complique pour Kate et William: «Nous ne voulons pas d’eux ici»

Kate et William font bonne figure mais l’ambiance est tendue dans les Caraïbes. Après l'annulation de leur première activité au Belize suite à des protestations, plus de 100 personnalités jamaïcaines ont accusé, dans une lettre ouverte, la famille royale britannique de perpétuer «  la plus grande tragédie des droits de l'homme de l'histoire de l'humanité  ».

Temps de lecture: 2 min

Kate et William doivent arriver en Jamaïque mardi. Une lettre ouverte, signée par des dizaines de dirigeants, professeurs et politiciens jamaïcains, exige excuses et réparations pour avoir abusé «  de la vie et du travail  » des gens qui vivaient en Jamaïque. «  Nous ne voyons aucune raison de célébrer les 70 ans de l'ascension au trône britannique de votre grand-mère, car son leadership et celui de ses prédécesseurs ont perpétué la plus grande tragédie des droits de l'homme de l'histoire de l'humanité  ».

Des centaines de milliers d'escalves africains ont travaillé en Jamaïque sous plus de 300 ans de domination britannique.

Kate et William sont dans les Caraïbes à la demande de la Reine, pour «  renforcer les liens   » entre la Grande-Bretagne et les pays du Commonwealth. Mais le voyage, qui n'en est qu'à ses débuts, ne se déroule pas comme espéré.

Dans le journal The Guardian, l'activiste jamaïquaine Kay Osborne explique qu'elle va manifester contre la venue de Kate et William sur ses terres. «  Nous ne les accueillons pas. Nous ne voulons pas d'eux ici.  »

Rejoignez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l’actu people, royale et société.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une