Accueil Actu Soirmag

Un animal mort à l’apparence étrange intrigue les internautes

Il a été trouvé sur une plage en Australie.

Temps de lecture: 2 min

Durant une balade, un habitant de la ville de Maroochydore a fait une étrange découverte sur la plage il a quelques jours. Il s’est retrouvé nez à nez avec la carcasse d’un animal mort sans pouvoir définir de quel animal il était question. Les habitants de la commune se sont rapidement joints à lui pour tenter de découvrir de quelle espèce il s’agit.

Alex Tan est l’Australien qui a découvert la carcasse sur la plage. Il a fait une vidéo et l’a postée sur Instagram. Dedans on peut l’entendre dire : « Cet animal ressemble à une créature extraterrestre. » Dans sa vidéo, il fait le lien entre la mort de cet animal, échoué sur une plage, et les récentes inondations qui ont frappé l’Australie. Fin février et début mars, des pluies très importantes ont inondé et ravagé la côte Est de l’État du Queensland, coûtant la vie à six personnes à travers cet État, et à sept à travers le pays. D’autres états ont également été touchés.

S’il pense pouvoir expliquer les raisons de la mort de l’animal, Alex Tan ne parvient néanmoins pas à identifier le cadavre. Toujours dans la vidéo, il tente de deviner mais sans grand succès. Il pense à un opossum, « mais sans poil et très différent de ceux que j’ai déjà vus », dit-il, sans aucune certitude et il en appelle aux internautes pour l’aider à trouver de quel animal il s’agit là. « Il a un crâne de type reptilien, quatre membres flasques, une longue queue et des griffes », décrit Alex Tan, dans cette vidéo.

Et évidemment sur les réseaux sociaux les réactions des internautes fusent. Certaines personnes émettent alors l’hypothèse qu’il s’agit d’un jeune kangourou. Et d’autres d’un wallaby, « en raison de ses caractéristiques et de sa petite taille ».

Les recherches ont continué plusieurs jours mais le fin mot de l’histoire a été plutôt rapide et est venu d’un professeur de l’Université de Queensland, Stephen Johnson qui s’est exprimé dans les pages du « Dailymail » : « Après avoir consulté ma collègue Heather Janetzki du Queensland Museum, nous sommes pratiquement sûrs qu'il s'agit d'un opossum à queue de brosse, gonflé et gorgé d'eau, qui a perdu sa fourrure. Le crâne et les membres postérieurs nous donnent des indices. L'animal a probablement été emporté dans l'océan pendant les inondations. », a-t-il déclaré. Les scientifiques rejoignent donc les hypothèses d’Alex Tan, qui se souviendra de cette balade encore un moment.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une