Accueil Actu Soirmag

Yves Van Laethem ne pourra finalement pas accueillir des réfugiés ukrainiens à cause du Covid

Yves Van Laethem assure aller bien mais il va devoir renoncer à apporter son aide à un couple de réfugiés ukrainiens.

Temps de lecture: 2 min

L’élan de solidarité d’Yves Van Laethem n’aura pas pu se concrétiser pour l’heure. Manque de chance, l’infectiologie a contracté le Covid-19 ce week-end. Avec 11.183 nouveaux cas confirmés en moyenne par jour et la chute du masque, il est difficile de passer entre les gouttes.

Contacté par SudInfo, le virologue admet, avec une légère toux qu’il vient finalement d’attraper le Covid-19 : « Il fallait bien que j’attrape le Covid au moins une fois. C’est arrivé ce week-end. J’ai participé à quelques réunions en présentiel et sans masque. J’ai aussi côtoyé une personne qui toussait et j’ai eu quelques petits symptômes grippaux ».

Le médecin décrit ses symptômes : des frissons, une toux sèche et un nez qui coule. Les résultats sont rapidement arrivés, Yves Van Laethem a le Covid-19. Si la maladie ne l’affecte pas trop, il reconnaît être tout de même déçu puisqu’il devait accueillir chez lui un couple de réfugiés ukrainiens : deux grands-parents et leur petite-fille, précise SudInfo.

Yves Van Laethem explique : « J’ai eu un appel de la commune de Grez mais vu leur âge, 76 et 77 ans, et mon Covid, ce n’est pas possible ». Alors en attendant, le médecin doit faire chambre à part et de nouveau porter le masque : « Je ne le retire que pour le midi où je mange avec mon épouse, mais loin, de l’autre côté de la table. Et je dors dans la chambre d’amis ».

Ses dernières recommandations

Yves Van Laethem a bien entendu fait part de ses dernières recommandations. Il relève que beaucoup de Belges, même doublement vaccinés n’ont pas réalisé leur booster et précise à SudInfo  : « Mais c’est la même chose partout en Europe. On ne vaccine pratiquement plus pour le moment » et ajoute qu’une décision concernant une 4e dose devrait arriver dans les 15 jours. Il sera probablement question d’avancer cette campagne de vaccination avant l’automne.

Rejoignez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l’actu people, royale et société.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une