Accueil Argent

Envoyer de l’or par la poste, c’est risqué

Deux lingots ont disparu en région liégeoise. Il y a des règles pour sécuriser l’expédition de valeurs. Explications.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 3 min

L’affaire a été jugée en décembre 2020 par la cour d’appel de Liège, et elle rappelle qu’en matière d’envoi de valeurs par la poste, mieux vaut ne pas faire n’importe quoi. Les faits remontent à 2017. Un homme, appelons-le Monsieur O., quelque part en province de Liège (on ne va pas être plus précis pour ne pas remuer le couteau dans la plaie de la victime), décide de vendre deux lingots d’or à une société bruxelloise spécialisée dans l’achat-vente. Les deux lingots pèsent 1,2 kg chacun, pour une valeur totale, à l’époque, de 7.200 euros. Monsieur O., comme il l’a déjà fait par le passé sans problème, décide d’envoyer ses lingots par… la poste. Vous devinez la suite : l’or n’est jamais arrivé ! S’en est suivie une bagarre judiciaire entre Monsieur 0. et Bpost, le premier réclamant le remboursement de la valeur de ses lingots, la seconde lui attribuant la somme de… 39 euros, indemnité prévue en cas de perte d’un envoi recommandé ordinaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs