Accueil Actu Télé

Maud de «Koh-Lanta» se prépare à grimper l’Everest (vidéo)

La seule gagnante belge de « Koh-Lanta » est prête à réaliser son rêve. Elle compte récolter un maximum de d’argent pour le CAP 48 à l’issue de son ascension.

Temps de lecture: 3 min

Maud est sur le départ, la grande gagnante belge de la 20e saison de « Koh-Lanta : La guerre des chefs » part réaliser son rêve d’aller faire le sommet du Mont Everest. Maud Bamps partira donc ce samedi 16 avril pour le Népal pour se rendre sur le plus haut sommet du monde.

Deux ans après avoir remporté le difficile jeu d’aventure de TF1, Maud Bamps compte donc gravir l’Everest mais aussi collecter de l’argent pour le CAP 48. Pour réaliser son rêve d’alpinisme, ses enfants avaient pris la décision en 2019 de l’inscrire à l’émission et peut-être remporter la somme promise aux vainqueurs : 100.000 euros. Ce fut chose faite. « C’est le plus beau cadeau qu’ils pouvaient me faire. Lors de mon aventure dans les îles Fidji, j’avais promis à mes compagnons de jeu sur le camp que si je gagnais Koh Lanta, je m’offrais l’Everest. Je tiens donc ma parole et je planterai un drapeau avec leurs noms le plus haut possible », explique-t-elle dans une vidéo sur Instagram.

Le départ a été reporté plusieurs fois à cause de la crise sanitaire. Mais finalement quand la situation s’est améliorée, Maud Bamps a relancé la machine et à de nouveau contacté son guide au Népal, ajoute-t-elle dans sa vidéo.

La Grézienne de 52 ans n’en est pas à son premier coup d’essai en alpinisme puisqu’elle a déjà gravi l’Aconcagua, le Kilimandjaro et l’Esbrouz. Depuis plusieurs semaines, l’aventurière de « Koh-Lanta » se préparer en courant régulièrement, entre 12 et 20km par sortie. Elle a aussi dû préparer sa condition physique pour résister au manque d’oxygène. Elle a été encadrée par le docteur Michel Vergninion comme le rapporte l’Avenir  : « Cela fait cinq semaines qu’à la maison, je dors en tente dans laquelle sont reproduits les effets de la vie à 4000 m d’altitude. On m’a aussi poussé dans mes retranchements pour voir quelle était ma capacité de gestion d’oxygène en hypoxie parce que c’est toujours ça le plus gros problème quand on fait une telle ascension. Il faudra trouver un juste équilibre pour que ma saturation en oxygène soit bonne tout au long de l’ascension », détaille-t-elle.

Accompagnée par Cyril

Pour les premières étapes de son ascension, elle partira avec Cyril, un autre aventurier de « Koh-Lanta ». « Je l’ai invité à faire une partie de l’ascension avec moi, il m’accompagnera jusqu’au camp de base soit jusqu’à 5300 mètres, ce qui est déjà pas mal pour une première expérience en alpinisme puisque c’est plus haut que le Mont Blanc (4807 mètres) », explique-t-elle avant d’ajouter : « Le périple devrait durer 50 jours en fonction des conditions météos. Je croise les doigts pour qu’il y ait une fenêtre de beau temps pour l’ascension finale, c’est indispensable puisqu’il fait -40º là-haut ».

Maud Bamps ne se décourage pas, bien au contraire et assure : « Je suis surtout impatiente, curieuse et enchantée. Je prie juste le bon Dieu pour ne pas avoir le mal aigu des montagnes. J’espère avant tout réussir mon ascension virtuelle pour offrir un maximum d’argent à CAP 48 ». À l’issue de son périple, l’aventurière espère pouvoir donner 8.848 euros au CAP 48 comme les 8.848 mètres d’altitude du Mont Everest.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une