Accueil Édito

La politique, l’ennui et le porno

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

La politique, dit-on, n’intéresse plus grand monde. On vient d’en avoir de nouvelles preuves avec un abstentionnisme très élevé lors des deux tours de l’élection présidentielle en France. Il n’y a pas que le citoyen qui manifeste sa lassitude. Régulièrement, au niveau des pays ou de l’Europe, on observe des vues d’hémicycles peu fréquentés quand ceux-ci ne rappellent pas le désert. Un homme, jusqu’ici parfaitement inconnu chez nous et ne bénéficiant d’aucune notoriété particulière en Angleterre, vient de sortir brusquement de l’anonymat. Âgé de 65 ans, il s’appelle Neil Parish et, jusqu’à ses derniers jours, était parlementaire conservateur, élu depuis 2019 de la circonscription de Tiverton et Honiton. Sa faute ? Avoir consulté sur son téléphone, à la Chambre des communes, un site porno. Et surpris par des collègues féminines… C’est dire à quel point il devait s’ennuyer !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs