Accueil Actu Soirmag

La malédiction d’une famille décimée par l’amiante

Éric Jonckheere, atteint d’un mésothéliome, raconte son combat contre la maladie et contre Eternit. Son père, sa mère et deux de ses frères ont déjà été emportés par ce cancer.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 4 min

Des hommes et des femmes imposent le respect par le combat qu’ils mènent et les épreuves qu’ils traversent avec courage. Éric Jonckheere est de ceux-là. Figure de proue du mouvement contre l’amiante depuis des années, il est aujourd’hui lui-même rattrapé par la maladie. La semaine passée, il a révélé son cancer de la plèvre, un mésothéliome causé par les fibres d’amiante qu’il a inhalées durant sa jeunesse à Kapelle-op-den-Bos. Il a lancé une nouvelle action en justice contre la société Eternit. Il s’est confié au « Soir mag ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs