Accueil Actu Soirmag

Attaques de loups: la vérité

Le retour du prédateur dans nos contrées est entré dans une phase critique. Le nombre de loups progresse vite, en même temps que les dégâts aux animaux domestiques. Voici les chiffres.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 7 min

Un carnage. Le plus important jamais noté chez nous depuis le retour avéré du loup en 2016. Trente-cinq moutons morts ou blessés, attaqués par un seul et même animal, sans doute lors de deux nuits consécutives. Les analyses ADN, tombées à la mi-juin, sont formelles : c’est bien un loup qui s’en est pris à ce troupeau de moutons, le 17 mai dernier, entre Mochamps et Nassogne. Près de 200 bêtes, mises à la disposition de la Région wallonne par des bergers locaux, se trouvaient dans une grande tourbière, pour un écopâturage du Projet Life, dans la Grande Forêt de Saint-Hubert. Un site naturel isolé, loin de toute présence humaine, qu’un loup a trouvé très à son goût. Il a tué une vingtaine de brebis, blessant une quinzaine d’autres. Surplus killing, disent les experts : le loup a tué beaucoup plus de proies que nécessaire, comme s’il allait les mettre de côté. Les éleveurs seront indemnisés et ont déjà reçu le matériel nécessaire pour sécuriser la zone de 7 hectares, non loin de l’aérodrome de Saint-Hubert.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs