Accueil Actu Télé

Mondial 2022: Dan Gagnon revient sur sa chronique incendiaire envers la RTBF (vidéo)

Quelques jours sa chronique très critique envers la RTBF à propos du Mondial au Qatar, Dan Gagnon a raconté les remarques reçues de la part du service public.

Temps de lecture: 2 min

Le 19 septembre dernier, l’humoriste canado-belge Dan Gagnon a profité de sa chronique hebdomadaire sur Tipik pour tacler la RTBF. Il a en effet raillé les arguments du service public concernant le maintien de la diffusion de la Coupe du monde de football au Qatar.

Il n’y est pas allé de main morte, et à la fin de chronique, les animateurs du Réveil de Tipik lui avaient même lancé avec ironie « Ça a été un plaisir de te connaître », sous-entendant qu’après de telles paroles incendiaires envers la RTBF, sur les ondes de celle-ci, il ne reviendrait peut-être plus dans l’émission.

Mais il n’en est rien. « Noyé de messages » suite à la diffusion de sa chronique, Dan Gagnon a confié dans un live Instagram qu’il n’avait eu aucune remontrance des équipes du service public. « En sortant du studio, j’ai croisé le producteur de l’émission. Je lui ai demandé ce qu’il avait pensé de ma chronique et il m’a répondu que c’était couillu », a raconté l’humoriste, rappelant que la RTBF est son client et non son employeur, vu qu’il est indépendant. Dans les couloirs, on lui a même fait comprendre qu’il avait fait ce qu’on attendait de lui : « On m’a dit : ‘Les chroniqueurs, comme les journalistes, sont libres. Tu as joué ton rôle de poil à gratter’ ».

Dan Gagnon, « ravi que le service public ait de l’autodérision », a également expliqué qu’il avait pris soin de prévenir ses collègues du Réveil de Tipik avant de démarrer sa chronique. « Je n’avais pas envie de les prendre en otage et ils m’ont dit : ‘Pas de problème’ ».

Tout est bien qui finit bien donc pour l’humoriste !

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une