Accueil Actu Stars

Adidas coupe les ponts avec Kanye West après des remarques antisémites

Après les propos antisémites de Kanye West au début du mois d’octobre, la marque Adidas qui travaille avec l’artiste, n’avait pas encore pris sa décision sur leurs rapports.

Temps de lecture: 3 min

Le divorce est prononcé : la marque de vêtements Adidas a décidé d’arrêter sa juteuse collaboration avec Kanye West après des remarques à caractère antisémite du rappeur américain, de plus en plus mis à l’écart par ses partenaires commerciaux.

« Adidas ne tolère pas l’antisémitisme ou toute autre forme de discours haineux », a justifié le groupe allemand dans un communiqué annonçant la « fin immédiate » du partenariat avec Ye, le nom sous lequel est désormais connu Kanye West. L’équipementier sportif va également « mettre fin à la fabrication des produits » de la marque Yeezy du rappeur. Les relations entre les deux partenaires s’étaient notablement dégradées ces derniers mois en lien avec les diverses frasques de la star.

Une relation auparavant fructueuse

La collaboration entre Adidas et la star américaine a longtemps été l’une des fructueuses du monde de la mode. Développée depuis 2014, la collection de baskets Yeezy a connu un succès phénoménal qui a contribué à rendre Kanye West milliardaire. La star avait d’ailleurs assuré que, malgré ses propos, sa collaboration avec la marque n’allait pas s’arrêter.

Adidas avait pourtant déjà indiqué début octobre vouloir réévaluer sa relation avec Kanye West. De nombreuses voix s’étaient élevées pour appeler Adidas à sortir de son silence.

À lire aussi  : Kanye West est pointé du doigt pour des propos « anti-juifs » sur les réseaux sociaux

« En tant qu’entreprise allemande, j’attends d’Adidas une attitude claire sur l’antisémitisme », avait demandé Josef Schuster, président du Conseil central des juifs d’Allemagne. Les fondateurs d’Adidas étaient membres du parti nazi.

Ye a été suspendu de Twitter après avoir tweeté qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le réseau social car enfreignant ses règles. Il a aussi été suspendu d’Instagram.

Dénoncé par de nombreuses personnalités

Lundi, l’agence CAA représentant Kanye West, l’une des plus importantes d’Hollywood, a indiqué mettre fin à leur collaboration. La société de production MRC a de son côté annulé un documentaire pourtant déjà terminé sur le rappeur. « Nous ne pouvons soutenir aucun contenu qui élargisse son audience », a déclaré l’entreprise, citée par le Los Angeles Times.

D’autres personnalités du show-business, dont Ari Emanuel, président d’Endeavor, une autre agence californienne, ont appelé toutes les entreprises collaborant avec le rappeur à faire de même. « Ceux qui continuent à faire des affaires avec Kanye West donnent à sa haine malavisée un public », a écrit Ari Emanuel dans le Financial Times. « Il ne devrait y avoir aucune tolérance, où que ce soit, pour l’antisémitisme de Kanye West ».

Enfin, son ex-femme, Kim Kardashian a également pris la parole pour dénoncer les propos de Kanye West.

La séparation avec le rappeur est un nouveau coup dur pour l’équipementier allemand qui a déjà revu en baisse ses objectifs annuels, à cause d’un chiffre d’affaire plombé par la politique zéro Covid en Chine et la baisse du pouvoir d’achat sur les marchés occidentaux. À la Bourse de Francfort mardi, le titre Adidas perdait à la mi-journée près de 4 %.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une