Accueil Culture

Clovis Cornillac: «Mon moteur? Un cinéma qui m’éclate!»

Acteur incontournable, Clovis Cornillac s’impose derrière la caméra depuis quelques années et adapte aujourd’hui un roman de Pierre Lemaitre, « Couleurs de l’incendie ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 4 min

Vous signez ici votre quatrième long-métrage ; avec la réalisation, vous avez trouvé une nouvelle façon de vous épanouir ?

J’ai senti un réel bonheur dès ma première expérience en tant que réalisateur, qui ne s’est jamais amoindri. C’est un sentiment qui ne faiblit pas : j’aime toujours autant faire cela. J’y prends même de plus en plus de plaisir… Et je m’épanouis toujours également en tant qu’acteur. J’ai la chance de pouvoir pratiquer de front deux métiers qui me passionnent tout autant l’un que l’autre. J’avoue par contre que la réalisation est bien plus chronophage que le jeu !

Vous avez mis ici la barre haut avec un film d’époque, qui est aussi l’adaptation d’un roman célèbre…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Cinéma

Entretien Delphine Girard, du court au long

Son court-métrage « Une sœur » avait provoqué une véritable onde de choc, jusqu’à atteindre les Oscars en 2020 ! La réalisatrice belge prolonge désormais ce récit glaçant d’une agression sexuelle dans son premier long-métrage, « Quitter la nuit ».

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs