Accueil Soirmag Histoire

L’Amigo, l’incroyable destin d’une prison devenue un hôtel de luxe

Voisine de l’hôtel de ville de Bruxelles, la « Vrunt », mal traduite en « Amigo » par l’occupant espagnol, fut une maison de détention pendant 400 ans. À sa place, en 1958, un palace accueille les personnalités invitées à l’Exposition universelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 7 min

Installé à quelques pavés de la Grand-Place de Bruxelles, il est aujourd’hui l’un des palaces les plus prestigieux du pays, qualifié de « cinq étoiles plus ». L’Amigo a accueilli les stars les plus célèbres de la planète comme, ces dernières années, Brad Pitt, Beyoncé, les Rolling Stones, U2, One Direction ou Coldplay. Autrefois, c’étaient Sean Connery, Jacques Brel, Édith Piaf ou encore Johnny Hallyday qui faisaient la gloire de la maison. Sans oublier les politiques comme Hillary Clinton ou Simone Veil, pour ne citer qu’elles. Depuis près de 65 ans, l’Amigo porte haut le standard de l’accueil de l’hôtellerie belge. Auparavant, les lieux relevaient d’une tout autre hospitalité : pendant des siècles, ce site fut une prison curieusement surnommée l’Amigo.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs