Accueil Soirmag Royal

La reine Elizabeth II serait décédée des suites d’un cancer

Une nouvelle théorie d’un auteur britannique sur le décès de la souveraine britannique fait sensation.

Temps de lecture: 2 min
Add more

Le 8 septembre dernier, la planète entière apprenait avec tristesse le décès de la reine Elizabeth II à l’âge de 96 ans. La monarque au long règne avait en effet marqué le monde entier. Quelques jours après sa disparition, la cause de sa mort, inscrite sur son certificat de décès, avait été dévoilée : la vieillesse.

Pourtant, un auteur britannique, Gyles Brandreth, affirme que la Reine ne serait pas partie dans son sommeil comme indiqué mais serait en réalité décédée des suites d’un cancer de la moelle osseuse. C’est ce qu’il écrit dans un livre, « Elizabeth : an Intimate Portrait », rapporte 7sur7.

Selon lui, Elizabeth II aurait ainsi combattu un cancer durant les derniers mois de sa vie. « J’avais entendu dire que la Reine avait une forme de myélome, un cancer de la moelle osseuse, qui expliquerait sa fatigue et sa perte de poids et ces ‘problèmes de mobilité’ que nous avions souvent racontée au cours de la dernière année de sa vie », écrit l’auteur, ancien ami du prince Philip.

Pour étayer sa théorie, Gyles Brandreth explique qu’un des symptômes principaux du myélome prend la forme de douleurs osseuses, surtout au niveau du bassin et du bas du dos, ce qui expliquerait les fameux problèmes de mobilité de la Reine avant son décès.

Retrouvez plus d'actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une