Accueil Soirmag Histoire

Les femmes les plus sanguinaires de l’Histoire (13): Imelda Marcos a pillé les Philippines

Au fil des siècles, en matière de crime, elles ont rivalisé d’ingéniosité et de machiavélisme avec leurs homologues masculins. L’Histoire en a retenu les plus célèbres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Bien qu’issue d’une des familles importantes de Manille, Imelda Romuáldez, née en 1929, grandit dans une pauvreté familière à beaucoup d’enfants philippins d’hier et d’aujourd’hui. Lorsque sa mère, Remedios Trinidad, rencontre son père, l’avocat Vincente Orestes Romuáldez, elle se voit confier la responsabilité de cinq enfants issus d’un précédent mariage. Vivant dans un garage situé dans l’ombre du palais de Malacañan à Manille, la jeune Imelda court dans les rues à pieds nus et s’occupe de ses jeunes frères et sœurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs