Accueil Actu Soirmag

Peta dénonce les robes Schiaparelli avec des fausses têtes d’animaux portées lors de la Fashion Week

Ce lundi 24 janvier, Kylie Jenner arrivait pour le défilé de la maison Schiaparelli dans une robe de la marque plutôt spectaculaire.

Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre de la fashion Week, Schiaparelli organisait un défilé à Paris. De nombreuses stars ont fait sensation mais Kylie Jenner a marqué les esprits en arrivant dans une robe impressionnante de la maison, une longue robe noire moulante avec une tête de lion posée sur l’épaule.

Ce n’est pas la seule pièce de ce genre que Schiaparelli a réalisé. Une robe avec une tête de loup, une autre avec une tête de léopard et un manteau en fourrure avec une tête d’ours ont également été réalisés.

Pour la réalisation de ces pièces, Daniel Roseberry, directeur artistique de la maison avait expliqué que les tenues étaient réalisées avec des fausses fourrures et que les têtes étaient faites avec de la résine et d’autres matériaux. Ces animaux viennent aussi représenter les « cercles de l’enfer de Dante » : « Le léopard, le lion et la louve représentent respectivement la luxure, la fierté et l’avarice ».

À lire aussi  : Kylie Jenner apparaît avec une superbe tête de lion sur l’épaule (photos)

Bien que la marque assure qu’aucun animal n’a été blessé dans la réalisation de ces tenues, pour Peta, elles sont une « glorification de la chasse aux trophées » et ajoute que « l’affirmation de Schiaparelli selon laquelle aucun animal n’a été blessé lors de la fabrication de cette collection est objectivement fausse ». Peta explique encore que d’autres matières utilisées posent problème, comme la soie et la laine : « des vers à soie ont été ébouillantés vivants et des moutons ont été exploités pour leurs toisons ».

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une