Accueil Soirmag Royal

Le prince Harry fait des confidences rares sur sa consommation de drogue

Ce samedi 4 mars, le prince Harry était invité à s'entretenir avec le docteur Gabor Maté, spécialiste des traumatismes liés à l'enfance.

Temps de lecture: 2 min

Samedi soir, le duc de Sussex a fait de nouvelles confessions lors d’un entretien avec un spécialiste des traumatismes, Gabor Mate, diffusé sur internet avec un accès payant.

Le Prince Harry y explique notamment s’être toujours senti « légèrement différent » du reste de la famille royale britannique et confie qu’ayant grandi dans une « famille brisée », il fait de son mieux pour ne pas transmettre de « traumatismes » à ses enfants, Archie 3 ans, et Lilibet, 1 an.

Interrogé sur son rapport à la cocaïne, le prince Harry s’est confié : «  Cela ne m’a rien fait. C’était plus une chose sociale. Ça m’a donné un sentiment d’appartenance à coup sûr. Cela m’a aussi fait me sentir différent de ce que je ressentais, ce qui est en quelque sorte le but ». Et d’ajouter : « La marijuana est différente, elle m’a vraiment aidé.  »

Il considère également que ces psychédéliques lui avaient apporté « une libération, un confort, une légèreté ». Il estime également que ces substances ont été « l’un des éléments fondamentaux » de sa vie. « J’ai commencé à en prendre de manière récréative, puis j’ai commencé à réaliser à quel point c’était bon pour moi, je dirais que c’est l’un des éléments fondamentaux de ma vie qui m’ont changé et m’ont aidé à faire face aux traumatismes et aux douleurs du passé ».

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une