Accueil Jacques Pradel raconte

Le dernier secret d’Agatha Christie

En plein divorce, la « reine du crime » disparaît. Tout l’Angleterre pense au suicide et mène l’enquête !

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 7 min

En ce jeudi 2 décembre 1926, Agatha Christie a 36 ans. Elle vient de publier son 7e livre, « Le meurtre de Roger Ackroyd ». Elle n’a pas encore rencontré l’immense succès qui fera bientôt d’elle « la reine du crime », mais sa popularité ne cesse de monter. Côté vie privée, elle a acheté deux ans auparavant une magnifique maison de maître à Sunningdale, dans le Surrey, à une quarantaine de kilomètres de Londres, où elle vit avec sa fille de 7 ans et son mari, le colonel Archibald Christie, un ancien aviateur du Royal Flying Corps reconverti dans les assurances. C’est celui qu’elle appelle affectueusement « Archie » qui lui a proposé d’appeler leur propriété Styles, en souvenir de son roman initial paru en 1920, « La mystérieuse affaire de Styles », première enquête résolue par Hercule Poirot, qui a remporté un grand succès.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Jacques Pradel raconte

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs