Accueil Actu Télé

Une actrice de «La chronique des Bridgerton» confie avoir séjourné à l’hôpital suite à ses crises psychotiques

L’actrice a participé aux deux premières saisons de la série « La chronique des Bridgerton ».

Temps de lecture: 2 min

Ruby Barker, alias Marina Thompson dans « La chronique des Bridgerton », s’en prend à Netflix. La Britannique reproche à Netflix et la société de production Shondaland de ne pas l’avoir soutenue pendant ses « crises psychotiques ».

Dans un podcast de l’Université d’Oxford, elle explique être entrée à l’hôpital seulement une semaine après le tournage de la première saison de la série : « Tout a été dissimulé et gardé secret parce que la série allait sortir. »

L’actrice de 26 ans poursuit : « Pendant le tournage, mon état s’est dégradé. J’étais vraiment tourmentée parce que mon personnage était très aliéné, très ostracisé, livré à lui-même dans ces circonstances horribles. » Elle ajoute : « Pas une seule personne de Netflix, pas une seule personne de Shondaland depuis que j’ai eu deux crises psychotiques dans cette série ne m’a contactée ou ne m’a envoyé un e-mail pour me demander si j’allais bien ou si je pouvais bénéficier d’un suivi ou d’un soutien quelconque. Personne. »

Sa santé mentale a été mise à rude épreuve pendant le tournage : « J’essayais vraiment de faire comme si tout allait bien, que je pouvais travailler et que ce n’était pas un problème. C’est presque comme si j’avais ce pistolet invisible sur la tempe pour vendre cette série parce qu’elle est pétillante et amusante. »

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une