Accueil Actu Télé

Passe d’armes entre Jacques Cardoze et Tristan Waleckx à propos du prochain «Complément d’enquête» sur Cyril Hanouna

Les deux journalistes ont plusieurs fois profité de leurs passages dans les médias pour s’écharper. À l’approche de la sortie du prochain « Complément d’enquête » sur Cyril Hanouna, les tensions sont relancées.

Temps de lecture: 2 min

Ce soir sur France 2, les téléspectateurs pourront découvrir un nouveau numéro de « Complément d’enquête ». Cette fois-ci, c’est Cyril Hanouna qui sera au cœur de l’enquête. Le présentateur de l’émission, Tristan Waleckx, explique que le reportage se centre principalement sur la carrière de l’animateur et ses nombreuses relations avec le monde politique.

L’animateur a expliqué dans « Télématin » que « Touche pas à mon poste » était une émission scriptée, « scénarisée », avançant encore que les chroniqueurs ne pouvaient pas dire ce qu’ils voulaient. Les déclarations ont provoqué la colère de Jacques Cardoze, ancien animateur de « Complément d’enquête » et qui vient d’intégrer la bande de chroniqueurs de «  Touche pas à mon poste ».

Sur X, anciennement Twitter, Jacques Cardoze explose et écrit : « C’est archi faux ! Et si tu fais ce genre de raccourci dans tous tes sujets, alors je plains tous ceux qui sont passés entre tes mains ! Cyril ne sait rien de ce que je vais dire. Depuis le 4 septembre, je n’ai reçu aucune consigne. Comme toutes émissions de l’univers, il y a un conducteur envoyé en début d’après-midi aux chroniqueurs et évolutif jusqu’à l’émission. Tu sers quels intérêts ? Qui vous a demandé de faire ça ? Une commission d’enquête sur les agissements de l’investigation est urgente ! »

Tristan Waleckx avait encore déclaré sur Franceinfo, ce jeudi matin : « Le fait de recruter notre ancien présentateur et d’annoncer qu’il allait faire une enquête sur nous-mêmes, c’était une manière de nous mettre la pression. On était presque ravis parce qu’on s’est dit que, finalement, ça vérifie ce que l’on pense ».

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une