Accueil Actu Soirmag

Elon Musk va enfin livrer ses premiers Cybertrucks après quatre ans d’attente

En 2019, Elon Musk annonçait son futur produit, un pick-up électrique au look futuriste. Cependant, rien ne s’est passé comme prévu.

Temps de lecture: 2 min

Elon Musk veut reprendre la main avec le lancement, jeudi, du premier pick-up électrique de Tesla, objet futuriste qui tranche dans le paysage automobile. Quatre ans après avoir présenté les premières images de son Cybertruck, l’entrepreneur dévoilera ce véhicule tout en angles lors d’un événement organisé au siège de l’entreprise, à Austin (Texas), à 20h00 GMT, qui marquera la livraison du premier exemplaire.

L’auto se veut un croisement entre un modèle du film « Blade Runner » (1982) et la «  Wet Nellie », véhicule amphibie inspiré de la Lotus Esprit, vue dans «  L’espion qui m’aimait » (1977), selon Elon Musk. Souvent considéré comme pionnier, le constructeur arrive sur un marché des pick-up électriques déjà occupé, notamment par son rival Rivian, mais aussi General Motors ou Ford.

Très prisés de la clientèle américaine, les pick-up sont des voitures sur lesquelles les constructeurs réalisent les marges parmi les plus importantes. Si Tesla n’a pas encore communiqué de prix de vente, beaucoup, notamment Garrett Nelson de CFRA, évoquent le chiffre de 50.000 dollars pour la version de base, soit un tarif équivalent au F-150 Lightning, le dernier produit de Ford. Le Cybertruck affiche une autonomie de 400 à 800 km selon les modèles et une capacité de traction de plus de 6 tonnes.

À lire aussi : Les dockers suédois font plier Elon Musk

L’entrepreneur a estimé que les ventes du Cybertruck pourraient être sensiblement plus faibles que celles des autres modèles de la gamme, du fait de son allure atypique, même si le carnet de commandes a déjà dépassé le million. Elon Musk prévoit d’atteindre une production de 250.000 exemplaires en 2025. « Nous avons creusé notre tombe avec le Cybertruck », a plaisanté le milliardaire, le mois dernier.

«  Le Cybertruck est un produit spécial, de ceux qu’on ne voit que rarement et qui sont très difficiles à lancer sur le marché, à vendre en quantité, à faire prospérer », a décrit le quinquagénaire. La carrosserie du véhicule est composée de plaques d’acier inoxydable, utilisé pour assurer sa solidité.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une