Accueil Auto - moto

Les dockers suédois font plier Elon Musk

Quelques nouveautés automobiles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En Suède comme ailleurs en Europe, les ouvriers sont représentés par des syndicats et les conventions collectives sont la norme. Sauf qu’Elon Musk, patron de Tesla, est profondément anti-syndicats et refuse de négocier les conventions pour les employés de ses centres de services. Alors, les dockers affiliés à IF Metall s’en sont mêlés. Ce syndicat réunit 57.000 affiliés, dont les employés des centres Tesla. Les dockers ont annoncé que si Tesla ne se remettait pas autour de la table, le déchargement des voitures serait interrompu. Il semblerait que Tesla ait recommencé à négocier…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Auto - moto

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs