Accueil Actu Soirmag

Pourquoi France Télévisions change ses méthodes pour les témoignages anonymes

De plus en plus, les reportages emploient des nouvelles méthodes pour anonymiser les témoignages sensibles. Des transformations nécessaires.

Temps de lecture: 2 min

Les téléspectateurs auront sûrement remarqué que les reportages changent peu à peu leurs méthodes concernant les témoignages anonymes. Dernièrement, les numéros de « Complément d’enquête » ont changé leur façon de transmettre les témoignages sensibles. Fini les voix trafiquées et les visages floutés, France Télévisions transforme ses habitudes pour assurer une plus grande sécurité aux sources.

À Télé-Loisirs, Pascal Doucet-Bon, directeur adjoint des rédactions de France Télévisions confie qu’avec le développement des technologies, les techniques habituelles ne sont plus aussi sécurisées. Il est devenu trop simple pour le grand public d’utiliser des logiciels pour renverser le floutage ou bien retrouver la tonalité normale de la personne qui témoigne.

À lire aussi : « Coups de pression » dans l’enquête RTBF sur l’influence du Maroc en Belgique : le témoignage de Justine Katz

À la place le groupe a décidé de normaliser d’autres pratiques, en ne filmant que certaines parties d’une personne pour ne pas avoir à flouter le visage. Pour les témoignages oraux, ce sont souvent des journalistes ou des acteurs qui rejouent les textes. Les méthodes ne sont pas nouvelles, reconnaît le directeur, mais elles doivent être régulièrement repensées pour toujours assurer la sécurité des sources à l’avenir.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une