Accueil Soirmag Histoire

Jaune canari: la couleur qui a fait fondre la guerre froide

Petite histoire pigmentée des couleurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans bien des domaines, le choix d’une couleur est tout sauf anodin. En décoration intérieure, par exemple, le rouge est banni d’une chambre, vecteur de stress, tandis que le bleu est privilégié pour apaiser n’importe quelle pièce. Les grandes marques l’ont aussi compris et conditionnent leurs clients par le choix des tonalités dans leurs publicités. Rien de neuf pourtant ! L’Homme, au fil du temps, a subtilement compris la puissance discrète que les couleurs ont sur ses pairs. Dès lors, au cœur de certains grands événements historiques, celles-ci ont parfois eu des missions… déterminantes. Dans l’histoire des relations internationales plus particulièrement, une nuance de jaune a joué un rôle surprenant et symbolique au cœur de la guerre froide. Cette teinte éclatante a en effet secrètement contribué à adoucir les tensions entre les superpuissances mondiales…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs