Accueil À table

Le gâteau basque en toute simplicité

L’histoire à table de la semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Finalement, la pâtisserie n’est-elle pas l’art d’accomplir des merveilles de gourmandise en utilisant toujours les mêmes ingrédients ? Le mélange, cent fois revisité, de la farine, des œufs, du beurre et du sucre aboutit à des dizaines de gâteaux aux textures, aspects et goûts bien différents. Le « gâteau basque » est l’un d’eux. Une pâtisserie d’origine familiale dont les Français du Pays basque raffolent depuis le XIXe siècle et qui est devenue notamment l’une des spécialités de la Maison Adam depuis plusieurs décennies, dans la région de Biarritz et Saint-Jean-de-Luz. À l’époque, dans la petite station thermale de Cambo-les-Bains, il n’y a qu’une seule pâtisserie : celle de Marianne Hirigoyen, née à Hélette, qui en est la gérante depuis 1832. La jeune femme a mis dans sa devanture un « gâteau de Cambo » (qui deviendra par la suite « gâteau basque »), tendre à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, dont elle tient la recette de sa mère. Quand elle

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en À table

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs