Accueil Actu Stars

Virginie Efira revient sur son adolescence, quand elle «picolait pas mal»

Elle n’avait que 15 ans et essayait de « composer des chansons ».

Temps de lecture: 2 min

Virginie Efira n’a pas eu une adolescence comme les autres. L’actrice belge a été serveuse en boîte de nuit alors qu’elle n’avait que « 16-17 ans ».

Dans un entretien à Society, elle revient sur cette période de sa vie pendant laquelle elle consommait beaucoup d’alcool. Elle se souvient du début des années 2000 et de son arrivé à Paris pour travailler sur M6 : « Je ne connaissais pas grand monde, donc j’étais à la fois intimidée, pas hyper intéressée par le milieu de la télé, et donc la nuit, c’était un vrai sauvetage. »

La Namuroise se souvient : « J’aimais ça, et puis je suis Belge, et bon bah, c’est livré avec le package si on peut dire : face à l’alcool, j’étais robuste. Très peu de gueule de bois. Pas assez peut-être, pour me punir. » Elle ajoute : « J’étais dans un truc basique de quelqu’un qui voulait être aimé, mais qui ne se pensait pas superaimable. »

Sa consommation d’alcool a commencé très tôt : « J’avais 15 ans. À l’époque, je picolais pas mal, j’étais en Corse et j’étais sûre que j’arriverais à composer des chansons en étant bourrée. Et le lendemain matin, j’ai vraiment cru que j’avais composé ‘Lady Lay’. C’est pareil aujourd’hui avec les scénarios. Si je veux écrire un truc de comédie, je vais voir les trucs évidents comme ‘Groundhog Day’ et après avoir écrit mon petit synopsis, je vais avoir le même degré de croyance que quand j’étais jeune et ivre. »

À lire aussi : Virginie Efira défend sa vision du féminisme

Elle précise toutefois n’avoir jamais bu sur un plateau de télévision ou de cinéma.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une