Accueil Actu Soirmag

Japon: les autorités déconseillent de caresser ce chat à Fukuyama

Les autorités de la ville de Fukuyama ont averti la population sur les dangers que présente ce chat, tombé dans un réservoir de produits chimiques toxiques.

Temps de lecture: 2 min

Prudence pour les habitants de Fukuyama. L’avertissement a été donné ce mardi 12 mars par la ville japonaise, située dans la préfecture de Hiroshima. Un chat s’est aventuré aux alentours d’une entreprise de la ville, et est tombé dans un de ses réservoirs de produits chimiques toxiques.

Comme l’explique The Guardian, le chat a pris la fuite après sa chute, mais les traces de pattes jaunes laissées derrière lui ont vite été remarquées par un employé de la société de placage de métal Nomura Plating, et auront permis de l’identifier. En tombant dans la cuve, l’animal a été en contact avec du chrome hexavalent, un produit toxique et cancérigène qui, en étant présent dans certaines substances, peut causer des irritations de la peau et des problèmes respiratoires. Les ouvriers qui doivent travailler au contact de ce produit doivent d’ailleurs porter des masques et des gants. La prudence est donc de mise pour les Japonais qui rencontreraient ce chat sur leur chemin.

Les traces de pattes jaunes laissées par le chat après sa chute - BelgaImage
Les traces de pattes jaunes laissées par le chat après sa chute - BelgaImage

Les autorités de la ville de Fukuyama chargée des questions environnementales ont demandé aux habitants de ne pas toucher ou s’approcher d’un chat qui aurait une «  apparence anormale  ». Le chat en question avait pu être vu fuyant les lieux après sa chute sur des images de vidéosurveillance, mais depuis, plus personne ne l’a vu. Les autorités indiquent qu’il est possible qu’il soit mort suite à cet incident.

À lire aussi : L’un des chats les plus vieux du pays fête ses 24 ans

Le réservoir contenant ces produits chimiques toxiques devait normalement être couvert, mais le drap de protection avait été en partie retourné. L’entreprise a reconnu qu’elle devrait réfléchir aux mesures à prendre pour éviter à l’avenir que cela n’arrive à d’autres animaux.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une