Accueil Actu Stars

Le manager de Kendji Girac s’exprime sur l’état du chanteur

Il rassure sur la santé de Kendji Girac, blessé par balle lundi dans la matinée dans des circonstances qui n’ont pas encore été déterminées.

Temps de lecture: 2 min

Le chanteur Kendji Girac, blessé par balle lundi dans des circonstances encore floues, «  va bien » et est «  tiré d’affaire », a déclaré mardi son manager, ce qui doit permettre aux enquêteurs de l’entendre au «  plus tôt » selon une source proche du dossier.

Hakim Nassouh, manager du lauréat de l’émission The Voice en 2014, a expliqué à l’AFP avoir pu échanger au téléphone avec le jeune homme âgé de 27 ans, toujours hospitalisé mardi. «  Il m’a parlé. Il est tiré d’affaire. Il va bien », a-t-il déclaré.

L’interprète de « Color Gitano » et « Andalouse » a été opéré au centre hospitalier Haut-Lévêque à Pessac, au sud-ouest de Bordeaux, où il avait été transporté lundi au petit matin «  dans un état grave, bien que conscient ».

Il présentait une «  plaie par balle au niveau du thorax » et «  ressortant au niveau du dos », selon un communiqué diffusé lundi soir par le procureur de Mont-de-Marsan Olivier Janson.

«  L’opération s’est bien passée », a précisé mardi Hakim Nassouh, ajoutant que l’entourage du chanteur communiquerait «  en temps utile ».

Alors que l’enquête a été ouverte du chef de «  tentative d’homicide volontaire », le chanteur a ensuite évoqué un tir «  accidentel, qu’il aurait lui-même provoqué en manipulant un pistolet automatique de calibre 11, acheté peu auparavant », selon le parquet.

Selon une source proche de l’enquête, le travail d’investigation «  se poursuit », y compris «  des auditions ».

Un concert du chanteur, programmé vendredi à Marseille, a d’ores et déjà été annulé, a annoncé sur le réseau social X (anciennement Twitter) Martine Vassal, présidente de la Métropole d’Aix-Marseille et présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une