Accueil Actu Soirmag

L’influenceuse américaine Eva Evans est décédée à l’âge de 29 ans

Eva Evans a été retrouvée morte à son domicile à seulement 29 ans.

Temps de lecture: 2 min

L’influenceuse américaine et star de TikTok Eva Evans est décédée samedi 20 avril à l’âge de 29 ans, rapportent les médias américains. Lila Joy, sa sœur, a annoncé cette triste nouvelle lundi sur les réseaux sociaux.

« Hier, ma famille a appris que notre douce, fabuleuse, créative, attentionnée et hilarante Eva, ma belle-sœur, était décédée », a-t-elle écrit sur son compte Instagram. « Après 24 heures, je me retrouve toujours dans un cycle constant de déni et d’acceptation, donc je sais à quel point cette nouvelle à peine croyable va être difficile à gérer », a-t-elle ajouté.

Selon les informations de TMZ, Eva Evans a été retrouvée pendue à son domicile par une amie dans la soirée de samedi, alors qu’elle se trouvait avec elle la veille. Toujours d’après nos confrères, Eva Evans aurait laissé à ses côtés une lettre dont le contenu n’a pas encore été divulgué. Si tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide, la cause officielle de son décès n’a pas encore été révélée, les analyses toxicologiques étant toujours en cours.

Eva Evans était suivie par plus de 300 000 personnes sur TikTok et était connue sur les réseaux sociaux pour ses vidéos humoristiques. Elle était également apparue dans une mini-série de Prime Vidéo, la plateforme de SVOD d’Amazon, baptisée Club Rat. Elle y incarnait une influenceuse qui tente de faire une nouvelle rencontre amoureuse à New York après avoir connu une rupture humiliante devenue virale.

Il y a plusieurs mois, l’influenceuse avait posté un message sur Instagram dans lequel elle expliquait que son père s’était suicidé en 2018, accompagné d’un texte de sensibilisation sur le suicide. « Cette lettre s’adresse à ceux qui vont bien, qui souffrent de traumatismes, d’anxiété (…) et qui ne donnent pas la priorité à leur santé mentale. Je vous pris de bien vouloir tendre la main et d’obtenir de l’aide dès maintenant. (…) Vous ne pourrez peut-être pas toujours gérer cela  », peut-on notamment lire.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une